Le fil à broder


Le choix du fil à broder s'effectue selon le tissu travaillé et l'effet recherché. Les aiguillées doivent avoir une longueur raisonnable de 45 à 50 cm pour faciliter le geste et empêcher l'usure des fibres.

Le coton à six brins appelé mouliné est le plus utilisé pour le point de croix. Pour le travailler, il est important de séparer tous les brins, puis de reconstituer le nombre de brins requis. Dans la plupart des cas, on utilise 2 ou 3 brins pour le point de croix et 1 ou 2 brins pour le point arrière.
Son double mercerisage lui confère un aspect d'un brillant exceptionnel. Il se décline en une multitude de coloris garantis grand teint tant à la lumière qu'au lavage.

Le coton perlé, plus épais, est un fil plus facile à travailler pour les débutants. Il ne se dédouble pas et la torsion imprimée au fil lui confère un aspect perlé. Il existe en différentes grosseurs, numéros 3, 5, 8, 12. Le numéro 3 étant le plus épois s'utilise également en tapisserie.

Le coton floché est un fil adapté à de nombreuses techniques de broderie, comme les festons, les points ajourés, les points d'ombre

Le fil fleur est un fil de coton fin et mat qui se décline dans de nombreuses couleurs et que l'on emploie plus particulièrement sur de la toile de lin.
D'autres fils, sont aussi couramment utilisés en broderie et le brodeur peut toutefois choisir des fils métallisés, des fils de rayonne, des fils de soie, du ruban étroit et bien d'autres encore.